Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cim

Pour découvrir tout ce qui se passe au Cim à Bar-le-Duc...

« Hard Times » & MIN GUS

Publié le 28 Février 2012 par Cim in RV de l'Acdim

 

VENDREDI 30 mars / Auditorium à 20h30

 Hard-Times.jpg

« Hard Times » Olivier Noack, conteur

 Un voyage dans l’univers singulier du journaliste américain Studs Terkel et des héros de la grande crise… un propos d’actualité !

 

Inspiré par la vague des protest-songs et la tradition du conteur chanteur, Olivier Noack porte sur scène la voix des héros anonymes qui ne supportent ni injustice ni cupidité. Il choisit de raconter la fragilité, le courage et le refus de la soumission.
Ses histoires viennent d’un collectage radiophonique fait par le journaliste américain Studs Terkel auprès de personnes ayant traversé la grande dépression de 1929 *. Âpres et réalistes, ces récits évoquent les portraits de ceux qui ont souffert, combattu ou profité de cette période de l’histoire. En mélangeant ces témoignages à des contes populaires et à une vision subjective du film de John Ford «les raisins de la colère», le conteur combine fantaisie, émotion et parole politique.

                  http://audioblog.arteradio.com/Duvent 

* HARD TIMES, Histoires orales de la Grande Dépression - Studs Terkel, Editions Amsterdam

 

« Min Gus » / Le spectacle sera suivi en écho par un hommage à la musique et à l’engagement de Charles MINGUS 

Charles Mingus fait parti des musiciens qui n'ont fait aucune concession dans leur vie comme dans leur musique avec comme principe : suivre son « own way » et ne pas compromette son intégrité artistique. Mingus a offert au monde du jazz certaines de ses plus belles compositions. Il a su transmettre au public une vision personnelle, profondément ancrée dans l'esprit de son temps. Comment rendre hommage à un tel géant ? 

 MingusLe projet « MIN GUS » propose une interprétation radicale (tout en restant humble) de cette musique restée incroyablement vivante et originale. L’instrumentation du septet où on remarque 2 batteurs est très proche des combos de Charlie Mingus (Sax, trompette, rythmique). Ces jeunes musiciens sont passés par le département des musiques à improviser du Conservatoire de Strasbourg notamment dans la classe d’Eric Watson.

Sébastien Muller, saxophone et flûte / Colin Petit, saxophone et clarinette basse / Octave Moritz, trompette / Julien Weyer, piano / Stéphane Clor, contrebasse / Victor Binot, batterie / Arthur Vonfelt, batterie

 

 

 

Commenter cet article